Quelques mois après mon 1er post expliquant mon retour à la création d’entreprise, le paysage politique et économique français a bien évolué. La victoire d’Emmanuel Macron est selon moi un signe extrêmement positif de l’esprit d’audace qui règne en France. Nous avons un président, quoi qu’on en pense, qui est jeune et qui fait preuve d’un esprit volontariste et novateur.

Cet esprit est celui des Start-ups et des créateurs d’entreprise dans lequel je baigne depuis des années. Conscient que c’est un microcosme en France, je suis pourtant convaincu que la démocratisation de ce milieu ne pourra qu’appuyer la croissance économique et la création d’emploi. Quelques articles récents rendent d’ailleurs hommage à l’écosystème Tech & Start-up en France (ici, et aussi , ou encore par ici). Nous sommes passés du French Bashing à la future Startup Nation en quelques mois !

L’écosystème entrepreneurial français est en constante consolidation. L’alignement des planètes que nous vivons va permettre de créer un cadre compétitif pour les entrepreneurs ces prochaines années (en témoigne le plus grand campus du monde ouvert début juillet, Station F).

Pour autant, il reste beaucoup à faire pour encourager la création d’entreprise et favoriser le succès des jeunes start-ups : notamment via le financement et l’accélération de projets.

I stole this photo from Roxanne Varza because she stole mine before :)

On pourrait cristalliser les autres problématiques des créateurs d’entreprise. Quels locaux choisir ? Comment trouver un associé ? Où trouver les meilleurs talents (pour cela, pas besoin de chercher loin, c’est ici que ça se passe, et c’est elle qui vous trouvera les pépites) ? Mais le financement reste, comme on dit souvent, « le nerf de la guerre ».

Sur le financement, il y a un double constat frappant :

  • D’un côté, les porteurs de projet ont du mal à identifier et trouver les sources de financement adaptés pour eux — problème de lisibilité, et d’accès à l’offre.
  • De l’autre, les organismes de financement public ou les acteurs privés (Fonds de venture, Business Angels, etc.) sont constamment à la recherche de projets ambitieux à financer — problème d’exhaustivité et de qualification de la demande.

Or, il y a beaucoup de capitaux en France, un très grand nombre d’aide publique et énormément de nouvelles Start-ups prometteuses.

Ça tombe bien, mes précédentes expériences entrepreneuriales m’avaient donné le goût pour les plateformes et pour résoudre les problématiques offre/demande. Vous êtes intéressés par l’histoire de notre plateforme ? ping me adrien@projet-phoenix.com !

Généralement ça commence comme ça, et ça finit en un joli site web 😊

Les premiers accélérateurs arrivés sur le marché français (entre 2010 et 2013) ont participé à la démocratisation de l’entrepreneuriat. Mais force est de constater aujourd’hui que leur développement est encore imparfait : proposition de valeur trop faible pour les Start-ups, logique de revenu et de retour pour leurs investisseurs peu claire, rentabilité de la structure compliquée…cette première génération a en commun ce qu’ont beaucoup de premières générations de projet : des axes d’amélioration.

Un « second souffle » est nécessaire et doit viser à créer une offre nouvelle au milieu des « accélérateurs » de croissance et du financement en France. Entre les fonds d’investissement, les accélérateurs, les « startups-studios » ou les associations et groupements de Business Angels, il existe, selon nous, une solution plus efficace et innovante pour les porteurs de projets et entrepreneurs. L’objectif étant de leur apporter une création de valeur exceptionnelle pour leur développement, dans ce moment idéal pour l’entrepreneuriat en France.

Dans ce contexte, je partage l’avis de Diana Filippova et son article récent sur ce secteur : “plus, c’est mieux”. Et nous, on veut faire plus, et mieux. Si ça vous intéresse d’en discuter n’hésitez pas ;) !

Allez, c’est l’été, bientôt la piscine et les siestes pour formaliser toutes ces belles idées déjà bien avancées. Je vous en dis plus à la rentrée !

Peace, Chill, Work & Fun !

Adri

Linkedin

Twitter

www.projet-phoenix.com

Entrepreneur & Investor — CEO & founder www.eldorado.co— I just want to drink coffee, create stuff & sleep.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store