Honnêtement, bravo pour cet article. Je suis plutôt d’accord avec ta position notamment :

  • sur le fait que de pousser la discrimination positive est contre-productif et négatif à terme,
  • Que le problème vient de l’éducation. Mes filles joueront aux barbies, et aux légos, et à tout ce qui leur plaît ou leur correspond. Il faut, je suis d’accord, arrêter de conditionner les enfants. Et pour cela les dessins animés, comme les jouets ou jeux de société sont trop stéréotypés (le pompier / l’infirmière. Le roi plus fort que la dame dans les jeux de carte…).

Cela dit, je pense qu’on atteint des niveaux plus acceptables dans l’investissement dans la tech. 9% des femmes fondatrices, moins de 2% des investissements. Serena a l’air d’être une exception à la règle.

Donc des actions drastiques proposées comme Wearesista ne sont pas une solution à terme, mais engendreront une prise de conscience collective. Et, je ne suis pas forcément d’accord sur le fait que d’imposer des quotas engendrent des deals forcément moins bons. Je pense qu’il existe énormément de personnes issues de la diversité qui n’ose même pas candidater dans les fonds VCs en se disant que c’est impossible (et on ne parle pas de “l’après” : des boards exclusivement masculins, des accompagnements non adaptés…).

A votre niveau (et ton niveau de VCs) selon moi il faudrait créer des initiatives autour de la diversité, en parler en interne. Sans parler de quotas, il faudrait pourquoi pas créer des initiatives plus volontaristes chez les VCs. Plus on le fera, plus cela encouragera à des entrepreneur(e)s de l’ombre de se lancer, puis d’avoir confiance, puis de croire qu’elles/ils ont autant de chance de lever que la grande majorité.

Tout est question de prise de conscience. Tu parles de 20% ? Ca paraît tellement loin !

Entrepreneur & Investor — CEO & founder www.eldorado.co— I just want to drink coffee, create stuff & sleep.

Entrepreneur & Investor — CEO & founder www.eldorado.co— I just want to drink coffee, create stuff & sleep.